L’ACIDE HYPOCHLOREUX

L’acide hypochloreux a une formule (HCIO) et il est souvent utilisé comme désinfectant sécurisé pour traiter les sources d'approvisionnement en eau, les systèmes d'irrigation, les eaux usées industrielles (contrôle des boues) et les surfaces de préparation des aliments.

L'acide hypochloreux portant le nom iupac est identifié comme étant l'acide monoxychlorique (I). Dans les différentes terminaisons, il est également appelé: acide chlorique, hydroxyde de chlore ou hydrogène hypochlorite.

L'acide hypochloreux a une dissociation partielle dans l'eau, car il s'agit d'un acide faible et sa constante de dissociation acide (ka) est égale à: 3,0 × 10-8.

Dans l’eau, l'acide hypochloreux se présente à la fois en tant qu’une solution de chlore chimique et comme de l’eau. C'est une solution incolore et ses propriétés physiques exactes sont variables et elles dépendent de la concentration de la solution.

L'acide hypochloreux est un désinfectant plus puissant que le chlore, doté de propriétés antimicrobiennes et antibactériennes contre un large éventail de micro-organismes

Descriptions générales

L'acide hypochloreux réagit avec les bases pour former des sels appelés hypochlorites. Par exemple, l'hypochlorite de sodium (NaOCl), le principe actif de l'eau de Javel, est formé par la réaction de l'acide hypochloreux avec de l'hydroxyde de sodium.

L'atome de chlore présent dans la molécule d'acide hypochloreux lui confère un pouvoir oxydant marqué. En fait, son potentiel de réduction standard est de 1,61 volt.

La formule chimique de l'acide hypochloreux est HClO, l'oxygène central est relié aux atomes de chlore et d'hydrogène par des liaisons simples.

L'acide hypochloreux a été identifié comme une entité chimique il y a plus de 150 ans. Ses propriétés anti-infectieuses étaient déjà connues avant l'utilisation de chlore aqueux comme antiseptique pour les plaies traumatiques au cours de la Première Guerre mondiale.

Dans les années 1940, les hôpitaux londoniens utilisaient des solutions aérosolisées contenant de l’acide hypochloreux pour la prévention des agents pathogènes dispersés dans l’air.

Des décennies plus tard, il a été découvert que l'acide hypochloreux est produit dans le corps humain par des cellules immunitaires afin de lutter contre les infections, car il agit contre un large éventail de micro-organismes.

Plus précisément, l'acide hypochloreux se développe naturellement dans les neutrophiles humains activés et dans d’autres phagocytes résidant dans les tissus. Cela se produit par l'activité de la myéloperoxydase (MPO) sur les peroxydes et sur le cytoplasmatique au cours de la “poussée oxydative" activée par l'activation des phagocytes.

L'acide hypochloreux généré physiologiquement est de courte durée, car le composite est hautement réactif et il est rapidement converti par des réactions d'oxydation et d'halogénation. Les effets antimicrobiens sur les bactéries au sein des phagosomes sont rapides et puissants. Par contre les produits de réaction avec les protéines intracellulaires, les acides aminés et les petites molécules persistent avec des demi-vies beaucoup plus longues et ils participent à une série d'événements en aval.

Acide hypochloreux, Lewis.

La formule de Lewis ou la structure de Lewis est utilisée pour représenter graphiquement la liaison covalente d'une molécule ou d'un ion. Dans la représentation de Lewis, les symboles des éléments représentent les atomes, tandis que les points représentent les électrons qui les entourent.

Cette méthode a été inventée par le chimiste Gilbert Lewis, sur la base de la règle de l'octet. Cette règle est de nature empirique et elle a été formulée par Gilbert Newton Lewis lui-même pour exposer les formations de liaisons chimiques entre les atomes. Cette règle ne peut être utilisée que pour les atomes des groupes principaux du tableau périodique.

La règle de l'octet dit que “chaque atome tend, à travers la formation des liaisons chimiques, à acquérir ou à perdre ou à partager les électrons pour atteindre une configuration électronique externe composée de huit électrons".

Une structure de Lewis peut être conçue pour toute molécule liée de manière covalente, ainsi que pour les composés de coordination.
La structure de Lewis pour l'acide hypochloreux est indiquée ci-dessous

Comment se forme-t-il l’acide hypochloreux ?

On peut réaliser l’acide hypochloreux en laboratoire en ajoutant du chlore à l’eau en obtenant l’acide hypochloreux avec l’acide chlorhydrique.

La réaction ci-dessus est en équilibre et il n'est pas facile d'isoler HClO de ce mélange. Cependant, des sels hypochloreux stables peuvent être obtenus en dissolvant du chlore gazeux dans une solution d'hydroxyde de sodium ou dans d'autres solutions aqueuses de base.

HClO peut être préparé également en dissolvant du monoxyde de dichlore dans de l’eau selon la réaction suivante.

Une autre méthode d'obtention d'acide hypochloreux consiste à faire barboter du CO2 dans une suspension de chlorure de chaux, Ca (ClO)
2. Au cours du passage du CO2, il se libère des ions hypochlorites dérivés du chlorure de chaux qu’ils hydrolysent dans une solution aqueuse selon la réaction suivante.

Comment se dissocie-t-il l'acide hypochloreux ?

L'acide hypochloreux se dissocie rapidement, surtout à la lumière du soleil, en développant de l'oxygène et de l'acide chlorique. Dans un premier temps, on obtient une dissociation avec le développement de l'oxygène sous forme de la réaction suivante:

L’oxygène généré oxyde à son tour l’acide hypochloreux restant selon la réaction suivante :

Acide hypochloreux, nombre d'oxydation.

Le nombre d'oxydation de l'acide hypochloreux est +1.
Pour identifier le numéro d'oxydation d'un composant dans un composite on utilise le concept d'électronégativité.
En utilisant ce principe, on peut établir le numéro d’oxydation d’un élément, c’est la valeur de charge qu’il assume lorsqu’on attribue les électrons de liaison à l’élément le plus électronégatif.
Pour l'acide hypochloreux (HClO), on a:
O = -2; H = +1; et par conséquent Cl = +1.

Acide hypochloreux, liaison covalente (dative).

Le chlore présent dans l'acide hypochloreux possède des doublets électroniques. Au contraire, le chlore de l'acide perchlorique (HClO4) permet une liaison covalente car il possède des doublets donnés à des atomes d'oxygène. Ces atomes ont six électrons de valence qui ont besoin de deux électrons pour compléter la couche de valence et atteindre l'octet.

Propriétés

Formule chimique: HCIO
Acide hypochloreux nom iupac: Acide oxychlorique (I)
Acide hypochloreux ka, Constante de dissociation acide: 3,0 × 10-8.
Masse molaire: 52,46 g / mol
Solubilité dans l'eau: soluble
Aspect liquide: transparent.
Densité: variable
Numéro CAS: 7790-92-3.
ChemSpider: 22757.
Numéro CE: 232-232-5.
UNII: 694C0EFT9Q.
Numéro RTECS: 712K4CDC10.
ChEBI: 24757
PubChem CID: 24341.

Remplissez le formulaire suivant et racontez-nous votre projet, nous vous repondrons dans les plus brefs délais

error: Content is protected !!